Observatoire indépendant d'information et de réflexion sur le communautarisme - communautarisme.net
  Recherche  
  
SiteGoogle
  Recherche avancée  
Menu  
 Accueil 
 
Rubriques 
 Courrier des lecteurs 
 La communauté rêvée par Act-Up 
 Entretien avec Hakim El Ghissassi : quel premier bilan pour le CFCM ? 
 Un article de Tony Andréani : Ce qui menace vraiment la République 
 Racisme : analyse du rapport 2003 de la CNCDH 
 L'Islam entre mythe et religion 
 Le PS, territoire occupé 
 La discrimination positive, une aberration 
 À propos de la rhétorique communautariste 
 Les 60 derniers articles en PDF (09/07) 

Après l'impôt révolutionnaire, l'impôt communautaire !
Comment les anciennes bêtes noires d'Act Up se transforment en généreux mécènes.
Une descente d'Act Up (droits réservés)
Act Up Paris, que son ancien président, Didier Lestrade, qualifie de "leader charismatique de l'homosexualité en France", vient de rendre publique la liste de ses donateurs pour l'année 2003.

Parmi les mécènes de l'antenne parisienne d'Act Up figurent sans surprise le financier Pierre Bergé -qui signe aussi les chèques permettant au magazine Têtu de survivre malgré sa faible diffusion (30.000 exemplaires à peine) et son déficit chronique-, le styliste Jean-Paul Gaultier, le SNEG (syndicat nationale des entreprises gaies) et un paquet de restaurants parisiens arborant en vitrine le symbole communautaire du petit autocollant arc-en-ciel.

Le showbiz est aussi très bien représenté. On relève en effet sur cette liste la quasi-totalité des majors de l'industrie du disque (Universal, Mercury, Virgin, Sony Music...) ainsi qu'une brochette de chanteurs (Pascal Obispo, Jean-Louis Aubert, Etienne Daho, Manu Chao, Noir Désir...). Il y a même une contributrice d'outre-tombe puisque Barbara, qui avait cédé les droits de sa chanson Le couloir à l'association activiste, est toujours citée, sept ans après sa mort, parmi les soutiens des militants d'Act Up.

Malgré la disette culturelle qui frappe le monde du spectacle, de nombreux théâtres ont aussi tenu à apporter leur soutien à Act Up (La Comédie française, l’Opéra comique, le Théâtre Montparnasse, Les Folies Bergères...), tout comme les humoristes Smaïn, Anne Roumanoff et Laurent Ruquier.

Plus surprenante en revanche est la présence parmi les bailleurs de fonds d'Act Up de grands noms de l'industrie pharmaceutique : Schering-Plough, Glaxo Smith Kline, MSD Chibret, Gilead Sciences, Boehringer-Ingelheim... Il s'agit là d'un soutien inattendu pour quiconque a encore en mémoire les nombreuses actions coup de poing menées par Act Up pour dénoncer la politique de recherche des grands groupes sur le virus du sida et crier l'impatience des malades en attente de médicaments.

En y regardant de plus près, cependant, il n'est peut-être pas si étonnant que ses ennemis d'hier soient aujourd'hui des donateurs au profit d'Act Up...

En effet, tous ces laboratoires ont en commun d'avoir eu le désagrément de subir les descentes musclées des militants d'Act Up et de faire l'objet de campagnes de dénigrement, voire de boycott, généralement lancées par Act Up New York -la maison-mère américaine d'Act Up Paris- et largement relayées dans les médias.

Ainsi, le groupe Glaxo Smith Kline, qui était traité en février 2001 de "Global Serial Killer" par les militants américains d'Act Up était classé par Act Up Paris en octobre 2001 parmi les bons laboratoires ayant "entendu (leurs) revendications"... De même, en octobre 2002, le siège français du laboratoire Schering-Plough à Levallois-Perret était investi par des militants d'Act Up brandissant des pancartes "Schering-Plough nous ment". Moins d'un an plus tard, pas rancunier, ce laboratoire apportait son soutien financier à Act Up Paris. Un cheminement qui rappelle aussi celui du laboratoire Boehringer Ingelheim, lui aussi mécène d'Act Up en 2003, et dont le programme de don de doses de névirapine à des femmes enceintes séropositives avait été violemment critiqué par Act Up en juillet 2000.

Ces nombreux exemples montrent que les actions violentes menées en toute impunité depuis plusieurs années par les roses-bruns d'Act Up ne sont pas seulement, comme ils le prétendent, une façon d'alerter l'opinion sur les carences de la lutte contre le sida, mais aussi une méthode imparable de financement. Ce n'est sans doute pas un hasard si le laboratoire Abbot, qui n'a toujours pas craché au bassinet, est aujourd'hui la cible privilégiée d'Act Up...

En France, l'Etat semble aujourd'hui enfin déterminé à réprimer les dérives mafieuses du nationalisme corse et à faire la lumière sur la pratique honteuse de l'impôt révolutionnaire au profit du FLNC qui repose en fait sur un chantage : pour éviter d'être l'objet des attentats qui détruisent régulièrement des villas ou des locaux d'entreprise, de riches particuliers et de grandes sociétés (comme Nouvelles Frontières, obligée de subventionner le FC Bastia) doivent faire des dons aux organisations de la mouvance nationaliste. Dans le même élan légaliste, il est peut-être aussi temps que les pouvoirs publics se penchent sur les activistes d'Act Up qui, comme les nationalistes corses, se refusent à renoncer à la violence et financent leurs campagnes haineuses et leurs exactions à partir de ce qu'il faut bien appeler un impôt communautaire.

--------------
Voir la liste des donateurs pour 2003 sur le site d'Act Up Paris :
http://www.actupparis.org/article1632.html
L'interview de Jérôme Martin, président d'Act Up Paris, dans le n° 2 du magazine Tant Pis Pour Vous

2004-05-20

Articles | Ouvrages | Entretiens | Tribunes | Références
Articles
Pas de mariage mais un enterrement
Pas de mariage mais un enterrement
L'affiche noire
L'affiche noire
La faillite de la République des victimes
La faillite de la République des victimes
Incident voyageur sur le RER D
Incident voyageur sur le RER D
SOS hétérophobie
SOS hétérophobie
Les procureurs de l'arc-en-ciel
Les procureurs de l'arc-en-ciel
Homophobie : un projet de loi liberticide écrit sous la dictée...
Homophobie : un projet de loi liberticide écrit sous la dictée...
Après l'impôt révolutionnaire, l'impôt communautaire !
Après l'impôt révolutionnaire, l'impôt communautaire !
Du mariage homosexuel en France (2/2)
Du mariage homosexuel en France (2/2)
Du mariage homosexuel en France (1/2)
Du mariage homosexuel en France (1/2)
Mariage homosexuel et amnésie socialiste
Mariage homosexuel et amnésie socialiste
A défaut du mariage gay, le gouvernement bénit le PACS
A défaut du mariage gay, le gouvernement bénit le PACS
Les fonds islamiques à l'assaut de la bourse
Les fonds islamiques à l'assaut de la bourse
De quelques modernes croisades en faveur des « libertés religieuses ».
De quelques modernes croisades en faveur des « libertés religieuses ».
Visibilité homosexuelle : le piège de la télé-réalité
Visibilité homosexuelle : le piège de la télé-réalité
Le mariage gay : un débat surréaliste
Le mariage gay : un débat surréaliste
Le PS, territoire occupé
Le PS, territoire occupé
Les passions autour de La Passion
Les passions autour de La Passion
Un collectif musulman contre l'«islamophobie»
Un collectif musulman contre l'«islamophobie»
Saga Africagora (TM)
Saga Africagora (TM)
Le mariage homo, vite !
Le mariage homo, vite !
Homophobie : l'entêtement de Têtu
Homophobie : l'entêtement de Têtu
Le vote berbère en Île-de-France
Le vote berbère en Île-de-France
On a tout essayé ... mais a-t-on gardé le meilleur ?
On a tout essayé ... mais a-t-on gardé le meilleur ?
Jurisprudence communautaire
Jurisprudence communautaire
Mais que fait l'Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) ?
Mais que fait l'Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) ?
On doit pouvoir rire de tout
On doit pouvoir rire de tout
Un fait divers exemplaire
Un fait divers exemplaire
Discrimination positive : la mauvaise foi des patrons
Discrimination positive : la mauvaise foi des patrons
Tourner sept fois sa langue dans sa bouche...
Tourner sept fois sa langue dans sa bouche...
Délicieuse contradiction
Délicieuse contradiction
Follement Gay ou l'homophilie homophobe
Follement Gay ou l'homophilie homophobe
La discrimination positive, une aberration
La discrimination positive, une aberration
Laïcité : les mots du Président et les choses du Gouvernement
Laïcité : les mots du Président et les choses du Gouvernement
Lobbying pour une Europe chrétienne
Lobbying pour une Europe chrétienne
Loi contre l'homophobie : la nouvelle offensive des khmers roses
Loi contre l'homophobie : la nouvelle offensive des khmers roses
Le communautarisme et la lutte des classes
Le communautarisme et la lutte des classes
Sarkozy, l'ami des communautaristes
Sarkozy, l'ami des communautaristes
Comment on a fait de Tariq Ramadan une star...
Comment on a fait de Tariq Ramadan une star...
Les dangers de l'abus de langage
Les dangers de l'abus de langage
Le naufrage à quai du marché gay
Le naufrage à quai du marché gay
Initiatives politiques communautaires mais pas communautaristes ?
Initiatives politiques communautaires mais pas communautaristes ?
Pourquoi les Etudiants Musulmans de France (EMF) ont réussi à se développer
Pourquoi les Etudiants Musulmans de France (EMF) ont réussi à se développer
Laïcité et communautarisme, le malentendu
Laïcité et communautarisme, le malentendu
L'affaire Boniface : un procès stalinien
L'affaire Boniface : un procès stalinien
La nouvelle servitude des homosexuels
La nouvelle servitude des homosexuels
Communautarisme et marketing : une histoire d'amour
Communautarisme et marketing : une histoire d'amour
L’Opus Dei : les soldats du communautarisme chrétien
L’Opus Dei : les soldats du communautarisme chrétien
L'école formate au communautarisme
L'école formate au communautarisme
Bientôt, une loi anti-homophobie ?
Bientôt, une loi anti-homophobie ?
Nous écrire : contact@communautarisme.net - communautarisme.net - depuis juillet 2003 - © Observatoire du communautarisme