Observatoire indépendant d'information et de réflexion sur le communautarisme - communautarisme.net
  Recherche  
  
SiteGoogle
  Recherche avancée  
Menu  
 Accueil 
 
Rubriques 
 Courrier des lecteurs 
 La communauté rêvée par Act-Up 
 Entretien avec Hakim El Ghissassi : quel premier bilan pour le CFCM ? 
 Un article de Tony Andréani : Ce qui menace vraiment la République 
 Racisme : analyse du rapport 2003 de la CNCDH 
 L'Islam entre mythe et religion 
 Le PS, territoire occupé 
 La discrimination positive, une aberration 
 À propos de la rhétorique communautariste 
 Les 60 derniers articles en PDF (09/07) 

Mariage homosexuel et amnésie socialiste
En mettant sur le même plan ses réflexions sur le mariage homosexuel et sur le pacs, le PS oublie les engagements pris il n'y a pas si longtemps pour satisfaire à sa nouvelle stratégie électoraliste.
Mariage gay ou pacs ? Vaste débat ! (droits réservés)
Il fut un temps où le mouvement socialiste hésitait entre réforme et révolution.

Il fut un temps où le Parti socialiste hésitait entre la rupture avec le capitalisme et la social-démocratie.

Nous vivons un temps où "le PS hésite entre mariage gay et réforme du pacs". (1)

On a les controverses que l'on mérite...

Tandis que les Français se montrent indifférents au débat parisianiste -il est vrai décentralisé à Bègles grâce à Noël Mamère- sur le mariage homosexuel, tandis que les homosexuels eux-mêmes ne se montrent guère enthousiastes à l'idée de se passer la bague au doigt, les principaux responsables du PS s'exaltent pour cette question avec un enthousiasme et une vigueur militante que l'on avait guère ressentis lors du débat sur les retraites ou quand les licenciements boursiers jetaient à la rue des familles entières.

Décidément de moins en moins inspiré, l'amusant Malek Boutih, est en pointe sur la question : "Franchir le pas du mariage gay, après celui du pacs, me paraît normal. (...) Tout le monde est d'accord pour alimenter le débat, ce qui constitue en soi une vraie position politique". C'est lui qui le dit... (2) Certains naïfs pensaient que les questions de société essentielles étaient le chômage, l'éducation, le logement, le "secrétaire national aux questions de société" du PS a visiblement plus à dire sur le mariage gay. C'est une vraie position politique. Le PS a même créé un sous-ensemble aux attributions de Malek Boutih en instituant un "secrétariat national aux questions liées à l'homosexualité et à la transexualité" (et la bisexualité ? le PS serait-il biphobe ?) dont le titulaire est l'ancien comédien François Vauglin. Ce dernier insiste d'ailleurs pour que le mariage gay ne soit pas institué sans une reconnaissance concomittante de l'adoption par des homosexuels.

Tout aussi impliqué dans le débat, François Hollande se montre toutefois plus réservé sur le mariage gay. Peut-être parce qu'il a lui-même préféré l'union libre au mariage, il se déclare plutôt favorable au pacs qu'il entend mettre au niveau du mariage, en se gardant bien cependant de souligner que l'égalité de ces cadres juridiques devrait alors reposer non seulement sur les droits qu'ils ouvrent mais aussi sur les contraintes qu'ils imposent... Peut-être lui aussi quelque peu échaudé par le mariage, Laurent Fabius apporte pour une fois son soutien à la position du premier secrétaire en manifestant sa préférence pour une amélioration du pacs.

Pour ceux qui se souviennent des convictions affichées par les socialistes à l'occasion du débat sur le pacs, cette position est pour le moins curieuse.

En effet, dans l'esprit même de ses promoteurs socialistes, le pacs ne pouvait être placé sur le même plan que le mariage. Pour s'en convaincre, il suffit de se replonger dans les débats, pourtant récents, qui s'étaient alors tenus au Parlement (3).

Florilège :

- "Le pacs n'est ni un mariage ni même un pas vers la reconnaissance du mariage homosexuel" (Elisabeth Guigou, 13 septembre 1998).

- "Le mariage subsistera, avec toute sa valeur symbolique, il évoluera, avec ses réussites et ses difficultés. Mais il faut admettre que puisse désormais exister, à côté, une autre voie, celle du PACS" (Catherine Tasca, 3 novembre 1998).

- "Reconnaître un engagement différent de celui du mariage conduira-t-il les jeunes à délaisser encore plus celui-ci ? Je ne le crois pas. Dans le pacte, pas de solennité, pas de devoir de fidélité, pas de volonté de s'inscrire dans une histoire familiale commune. Le mariage est fondamentalement différent" (Elisabeth Guigou, 3 novembre 1998).

- "Nous souhaitons que le pacte ne puisse être comparé avec le mariage dont il n'est ni un décalque ni un ersatz. Il en diffère fondamentalement, je me suis exprimée sans ambiguïté sur ce point. Chaque fois que la confusion sera suscitée ou entretenue, je m'y opposerai avec vigueur." (Elisabeth Guigou, 8 novembre 1998).

- "Le Pacs ne peut ni ne doit être comparé au mariage, et je ne peux que m'opposer à tout ce qui créerait un risque de confusion." (Elisabeth Guigou, 1er décembre 1998).

- "Quant au mariage, il conserve son identité, son unicité, sa fonction sociale, qui en fait le cadre privilégié pour unir les couples, fonder une famille, élever ses enfants. L'institution du mariage n'est nullement atteinte, ni dans son fondement ni dans sa noblesse, car le PACS ne se substitue pas au mariage : il comble un vide." (Bertrand Delanoë, 17 mars 1999).

- "Le pacte civil de solidarité se démarque en tous points du mariage. (...) Il n'y a jamais eu la moindre ambiguïté sur le fait que seuls un homme et une femme pouvaient s'unir par les liens du mariage" (Jean-Pierre Michel,24 mars 1999).

- "Le mariage, le pacte civil de solidarité et le concubinage ne sont pas trois états revêtus d'une force juridique et symbolique égale. Le mariage est une institution et, à ce titre, dispose d'une force supérieure aux autres. Il convient de réaffirmer que le pacte civil de solidarité ne remet nullement le mariage en cause qui restera fermé à des personnes du même sexe. Bien au contraire, dans certains cas, il peut être, pour un couple, une étape vers cette institution." (Patrick Bloche, 24 mars 1999).

Cette édifiante collection montre deux choses quant à la position du PS.

Elle montre tout d'abord que celle-ci a considérablement évolué en à peine cinq ans sur une réforme qui se voulait pourtant historique et fondatrice. En effet, les plus excités entendent bien désormais militer en faveur du mariage homosexuel alors qu'ils juraient leurs grands dieux que la question ne se posait nullement afin de mieux faire passer la pilule du pacs. Quant à ceux qui se montrent circonspects sur l'opportunité du mariage homosexuel, ils prétendent néanmoins que tout se discute et n'hésitent plus à comparer les mérites respectifs du pacs et du mariage.

Deuxièmement, le rappel cruel de ces déclarations de principe montre que les ténors socialistes ne sont nullement gênés d'affirmer que le pacs, à peine voté -après un débat parlementaire particulièrement long et pointu- doit déjà être amélioré. Voilà qui n'est guère rassurant quant à la qualité du travail parlementaire et aux compétences juridiques et rédactionnelles des députés socialistes qui comptaient pourtant nombre d'avocats, de magistrats, de conseillers d'Etat...

Plus sérieusement, cette volte-face montre à quel point, après s'être fait jeter des manifestations par le mouvement social, le PS est à la remorque du mouvement sociétal qu'il sent poindre sur des questions comme celle des unions homosexuelles. Désemparé sur le plan doctrinal -ou tout simplement résigné- sur l'Europe, la mondialisation ou la brutalité croissante du capitalisme, le PS n'a rien trouvé d'autre pour se réclamer de la gauche et de la modernité que de relayer les revendications volontiers communautaristes des minorités agissantes.

Pourtant, sur ce sujet comme sur beaucoup d'autres, il ne fait que manifester, par ses volte-faces et son absence de ligne claire, son profond désarroi et son absence totale de repères.


-------------
(1) Isabelle Mandraud, Le PS hésite entre mariage gay et réforme du pacs, Le Monde, 5 mai 2004.
(2) Malek Boutih s'est, depuis, quelque peu ravisé : "il ne faut pas donner à ce débat une place qu'il ne mérite pas" (déclaration sur i-Télé, le 14 mai 2004).
(3) Voir le dossier relatif au pacs sur le site de l'Assemblée nationale : www.assemblee-nationale.fr/dossiers/pacs.asp

Lire aussi sur le site de l'Observatoire du Communautarisme :

A défaut du mariage gay, le gouvernement bénit le pacs
Le mariage homo, vite!
Le mariage gay : un débat surréaliste
Les Khmers roses

2004-05-08

Articles | Ouvrages | Entretiens | Tribunes | Références
Articles
Pas de mariage mais un enterrement
Pas de mariage mais un enterrement
L'affiche noire
L'affiche noire
La faillite de la République des victimes
La faillite de la République des victimes
Incident voyageur sur le RER D
Incident voyageur sur le RER D
SOS hétérophobie
SOS hétérophobie
Les procureurs de l'arc-en-ciel
Les procureurs de l'arc-en-ciel
Homophobie : un projet de loi liberticide écrit sous la dictée...
Homophobie : un projet de loi liberticide écrit sous la dictée...
Après l'impôt révolutionnaire, l'impôt communautaire !
Après l'impôt révolutionnaire, l'impôt communautaire !
Du mariage homosexuel en France (2/2)
Du mariage homosexuel en France (2/2)
Du mariage homosexuel en France (1/2)
Du mariage homosexuel en France (1/2)
Mariage homosexuel et amnésie socialiste
Mariage homosexuel et amnésie socialiste
A défaut du mariage gay, le gouvernement bénit le PACS
A défaut du mariage gay, le gouvernement bénit le PACS
Les fonds islamiques à l'assaut de la bourse
Les fonds islamiques à l'assaut de la bourse
De quelques modernes croisades en faveur des « libertés religieuses ».
De quelques modernes croisades en faveur des « libertés religieuses ».
Visibilité homosexuelle : le piège de la télé-réalité
Visibilité homosexuelle : le piège de la télé-réalité
Le mariage gay : un débat surréaliste
Le mariage gay : un débat surréaliste
Le PS, territoire occupé
Le PS, territoire occupé
Les passions autour de La Passion
Les passions autour de La Passion
Un collectif musulman contre l'«islamophobie»
Un collectif musulman contre l'«islamophobie»
Saga Africagora (TM)
Saga Africagora (TM)
Le mariage homo, vite !
Le mariage homo, vite !
Homophobie : l'entêtement de Têtu
Homophobie : l'entêtement de Têtu
Le vote berbère en Île-de-France
Le vote berbère en Île-de-France
On a tout essayé ... mais a-t-on gardé le meilleur ?
On a tout essayé ... mais a-t-on gardé le meilleur ?
Jurisprudence communautaire
Jurisprudence communautaire
Mais que fait l'Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) ?
Mais que fait l'Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) ?
On doit pouvoir rire de tout
On doit pouvoir rire de tout
Un fait divers exemplaire
Un fait divers exemplaire
Discrimination positive : la mauvaise foi des patrons
Discrimination positive : la mauvaise foi des patrons
Tourner sept fois sa langue dans sa bouche...
Tourner sept fois sa langue dans sa bouche...
Délicieuse contradiction
Délicieuse contradiction
Follement Gay ou l'homophilie homophobe
Follement Gay ou l'homophilie homophobe
La discrimination positive, une aberration
La discrimination positive, une aberration
Laïcité : les mots du Président et les choses du Gouvernement
Laïcité : les mots du Président et les choses du Gouvernement
Lobbying pour une Europe chrétienne
Lobbying pour une Europe chrétienne
Loi contre l'homophobie : la nouvelle offensive des khmers roses
Loi contre l'homophobie : la nouvelle offensive des khmers roses
Le communautarisme et la lutte des classes
Le communautarisme et la lutte des classes
Sarkozy, l'ami des communautaristes
Sarkozy, l'ami des communautaristes
Comment on a fait de Tariq Ramadan une star...
Comment on a fait de Tariq Ramadan une star...
Les dangers de l'abus de langage
Les dangers de l'abus de langage
Le naufrage à quai du marché gay
Le naufrage à quai du marché gay
Initiatives politiques communautaires mais pas communautaristes ?
Initiatives politiques communautaires mais pas communautaristes ?
Pourquoi les Etudiants Musulmans de France (EMF) ont réussi à se développer
Pourquoi les Etudiants Musulmans de France (EMF) ont réussi à se développer
Laïcité et communautarisme, le malentendu
Laïcité et communautarisme, le malentendu
L'affaire Boniface : un procès stalinien
L'affaire Boniface : un procès stalinien
La nouvelle servitude des homosexuels
La nouvelle servitude des homosexuels
Communautarisme et marketing : une histoire d'amour
Communautarisme et marketing : une histoire d'amour
L’Opus Dei : les soldats du communautarisme chrétien
L’Opus Dei : les soldats du communautarisme chrétien
L'école formate au communautarisme
L'école formate au communautarisme
Bientôt, une loi anti-homophobie ?
Bientôt, une loi anti-homophobie ?
Nous écrire : contact@communautarisme.net - communautarisme.net - depuis juillet 2003 - © Observatoire du communautarisme