Observatoire indépendant d'information et de réflexion sur le communautarisme - communautarisme.net
  Recherche  
  
SiteGoogle
  Recherche avancée  
Menu  
 Accueil 
 
Rubriques 
 Courrier des lecteurs 
 La communauté rêvée par Act-Up 
 Entretien avec Hakim El Ghissassi : quel premier bilan pour le CFCM ? 
 Un article de Tony Andréani : Ce qui menace vraiment la République 
 Racisme : analyse du rapport 2003 de la CNCDH 
 L'Islam entre mythe et religion 
 Le PS, territoire occupé 
 La discrimination positive, une aberration 
 À propos de la rhétorique communautariste 
 Les 60 derniers articles en PDF (09/07) 

Mais qu'est-ce qui fait courir Elie ?
Quand les cinéastes mettent leur talent au service de leur engagement, peut-on encore parler de « documentaire » ? Retour sur une polémique récente.
Le réalisateur Elie Chouraqui (droits réservés)
Le documentaire sous forme de « carte blanche » confiée par France 2 à Elie Chouraqui et Yves Azéroual, intitulé « Antisémitisme, la parole libérée » et diffusé le 15 avril dernier – dans une version semble-t-il édulcorée (1) – par l'émission Envoyé Spécial aura échappé aux vigies de l'Observatoire du Communautarisme.

A l'issue d'une « enquête de deux mois », l'auteur de « Paroles et Musiques » nous y livre une vision très personnelle de « l'antisémitisme des banlieues » dans une chronique de l'hostilité ordinaire entre élèves d'un établissement public (le collège Paul Eluard) et d'un lycée confessionnel juif (ORT) dans un Montreuil-sous-Bois dépeint en « Gaza-sur-Seine ».

Il eut fallu cependant être sourds au dernier degré pour méconnaître les très vives polémiques suscitées par cette diffusion.

Dès le lendemain, c'est en effet une avalanche de protestations qui s'est abattue sur nos gazettes et nos étranges lucarnes, de la part d'habitants du lieu – à commencer par les directrices respectives des deux établissements scolaires concernés (2) – qui éprouvaient une grande peine à se reconnaître dans la vision alarmiste développée par le reportage.

Le député-maire local ira même jusqu'à accuser le cinéaste d'avoir manipulé les élèves (3) afin de leur faire tenir des propos propres à alimenter sa démonstration. Au risque d'encourir les foudres procédurales du réalisateur, qui annonce à qui veut l'entendre son intention d'en découdre dans les prétoires avec l'impudent (4). Il est vrai que le procès en diffamation a de nos jours remplacé le « jeter de gant » en usage au début du siècle dernier. Sans doute faut-il considérer cette évolution comme un progrès de civilisation.

Il est bien difficile d'y voir clair dans ce déchaînement des passions, même si certains témoignages recueillis par la presse (5) semblent apporter quelque crédit aux interrogations de l'élu local. A tel point que le nouveau ministre de l'éducation nationale accouru sur les lieux fit preuve d'une liberté de ton assez inhabituelle en pareille circonstance (6), en prenant ses distances avec le propos du film alors même que son réalisateur, de son propre aveu, était par ailleurs sollicité par le premier ministre pour apporter son expertise au prochain « comité interministériel de lutte contre le racisme et l'antisémitisme »(7).

L'affaire n'est pas sans rappeler la polémique qui accompagna une autre diffusion, celle du reportage de Cyril Denvers sur les tensions entre « communautés » juives et musulmanes au lycée Turgot à Paris. Le moins que l'on puisse dire, c'est que son auteur ne sortit pas indemne du décryptage organisé par l'émission « Arrêt sur Images » (8).

Quoi qu'il en soit, nul ne conteste à M. Chouraqui le droit de soutenir par ses oeuvres les causes qu'il estime dignes d'intérêt, fut-ce au prix d'une certaine partialité. Et à chacun de se faire une opinion.

Plus surprenante est l'attitude de France 2. Non seulement les deux rédactrices en chef de l'émission, Ghislaine Chenu et Françoise Joly, n'ont manifesté que peu de distance critique vis à vis d'une oeuvre perçue par beaucoup comme ne donnant pas une vision fidèle de la réalité, mais la direction de la chaîne a déclaré « se réserve(r)le droit de poursuivre en justice tous ceux qui mettent en cause l'intégrité des auteurs de ce travail ».

On est fondé à s'interroger dans quelle catégorie classer les déclarations d'un François Fillon, qui se dit « choqué » par un reportage qui « ne montre qu'un aspect des choses » (9).

Mais peut-être la nécessaire objectivité de l'information sur le service public d'Etat naîtra-t-elle d'une multiplication, sur le même sujet, d'angles de vues différents au gré des opinions prêtées à telle ou telle « communauté » ?

_____________________________________________________________

- (1) : Voir l'article de Rapahël GARRIGOS dans Libération du 17 avril
- (2) : Voir l'article de Virginie MALINGRE dans le Monde du 15 avril
- (3) : Voir l'article de Martine LARONCHE dans le Monde du 18 avril
- (4) : ibid. (1)
- (5) : Voir l'article du Monde en date du 16 avril
- (6) : Voir (3) et (5)
- (7) : Voir l'article d'Olivier COSTEMALLE et Raphaël GARRIGOS dans Libération du 16 avril
- (8) : « Un lycée trahi par la télé ? »« Arrêt sur images » su 5 avril sur www.france5.fr
- (9) : Voir (5)

2004-04-25

Express | Brèves | Bientôt ici ? | Portraits | Bons points | Contradictions
Brèves
France-Israël ébranle la solidarité gouvernementale
France-Israël ébranle la solidarité gouvernementale
Les Catalans d'abord !
Les Catalans d'abord !
Exclusion de filles voilées : un membre du CFCM favorable à la grève des cours
Exclusion de filles voilées : un membre du CFCM favorable à la grève des cours
L'Agence juive lance une campagne « Sarcelles d'abord »
L'Agence juive lance une campagne « Sarcelles d'abord »
Mon prénom est Personne
Mon prénom est Personne
La cause bretonne lave-t-elle plus blanc ?
La cause bretonne lave-t-elle plus blanc ?
Loi sur les signes religieux : Fillon espère ne pas tourner en rond avec sa circulaire
Loi sur les signes religieux : Fillon espère ne pas tourner en rond avec sa circulaire
Les paradoxes de la liste Euro-Palestine
Les paradoxes de la liste Euro-Palestine
Avis d'expert
Avis d'expert
Quand la technique a bon dos
Quand la technique a bon dos
Mais qu'est-ce qui fait courir Elie ?
Mais qu'est-ce qui fait courir Elie ?
Sarkozy, l'ami des communautaristes (bis repetita)
Sarkozy, l'ami des communautaristes (bis repetita)
À Haumont, les chrétiens étaient plus égaux que les autres devant le mariage civil
À Haumont, les chrétiens étaient plus égaux que les autres devant le mariage civil
Mecca-cola rattrapera-t-il Coca ?
Mecca-cola rattrapera-t-il Coca ?
A propos de la fameuse « hospitalité corse »
A propos de la fameuse « hospitalité corse »
Aounit écarté en Ile-de-France après des pressions
Aounit écarté en Ile-de-France après des pressions
Peut-on « être juif en France » ? Non, suggère le CRIF.
Peut-on « être juif en France » ? Non, suggère le CRIF.
Enfin une bonne nouvelle !
Enfin une bonne nouvelle !
Le « zèle républicain » des Etudiants Musulmans de France (EMF)
Le « zèle républicain » des Etudiants Musulmans de France (EMF)
Pink TV : discrimination à l'embauche des journalistes ?
Pink TV : discrimination à l'embauche des journalistes ?
Le CRIF promu gendarme du Net ?
Le CRIF promu gendarme du Net ?
Clientélisme et pétitionnaires
Clientélisme et pétitionnaires
« Culture bretonne » ?
« Culture bretonne » ?
L'intégration par le contre-exemple
L'intégration par le contre-exemple
Il existe !
Emgann menace
Emgann menace
Jean-Paul II s'y colle aussi
Jean-Paul II s'y colle aussi
Une liste communautariste aux régionales en Île-de-France
Une liste communautariste aux régionales en Île-de-France
Finkielkraut : sortie de route
Finkielkraut : sortie de route
L'enseignement de l'Histoire : un métier à risques !
L'enseignement de l'Histoire : un métier à risques !
Discriminations : l'idée brillante de Stasi
Discriminations : l'idée brillante de Stasi
La mémoire s'arrête-t-elle aux portes du régionalisme ?
La mémoire s'arrête-t-elle aux portes du régionalisme ?
De moins en moins mais de plus en plus
De moins en moins mais de plus en plus
Le dîner est obligatoire
Le dîner est obligatoire
Après le « préfet musulman », les Noirs attendent leur tour
Après le « préfet musulman », les Noirs attendent leur tour
Farce de loi
Farce de loi
Une nomination et des questions (vol. 2)
Une nomination et des questions (vol. 2)
Régionales en Ile-de-France : les popotes communautaires de Jean-François Copé
Régionales en Ile-de-France : les popotes communautaires de Jean-François Copé
Amalgame
Amalgame
Ni putes ni soumises...mais chipies !
Ni putes ni soumises...mais chipies !
Le cheikh en blanc de Sarkozy
Le cheikh en blanc de Sarkozy
L'impunité de la Ligue de Défense Juive
L'impunité de la Ligue de Défense Juive
L'individu et la société : le cas des femmes voilées qui manifestent
L'individu et la société : le cas des femmes voilées qui manifestent
Une tribune exemplaire
Une tribune exemplaire
Jours fériés religieux : l'innovation réactionnaire du rapport Stasi
Jours fériés religieux : l'innovation réactionnaire du rapport Stasi
France 2, ou l'internalisation du communautarisme
France 2, ou l'internalisation du communautarisme
Une nomination et des questions
Une nomination et des questions
Eric Raoult, pompier pyromane
Eric Raoult, pompier pyromane
Féministes et censeurs
Féministes et censeurs
Encore un amnésique!
Encore un amnésique!
Nous écrire : contact@communautarisme.net - communautarisme.net - depuis juillet 2003 - © Observatoire du communautarisme