Observatoire indépendant d'information et de réflexion sur le communautarisme - communautarisme.net
  Recherche  
  
SiteGoogle
  Recherche avancée  
Menu  
 Accueil 
 
Rubriques 
 Courrier des lecteurs 
 La communauté rêvée par Act-Up 
 Entretien avec Hakim El Ghissassi : quel premier bilan pour le CFCM ? 
 Un article de Tony Andréani : Ce qui menace vraiment la République 
 Racisme : analyse du rapport 2003 de la CNCDH 
 L'Islam entre mythe et religion 
 Le PS, territoire occupé 
 La discrimination positive, une aberration 
 À propos de la rhétorique communautariste 
 Les 60 derniers articles en PDF (09/07) 

Peut-on « être juif en France » ? Non, suggère le CRIF.
Quand la "communauté institutionnelle" vole au secours de la politique de peuplement de l'Etat d'Israël... Petit "décryptage" des discours et des enjeux qui les motivent.
(droits réservés)
Dans sa rubrique "le CRIF en action", l'institution qui revendique le monopole de la "représentativité politique (...) de la communauté juive de France auprès des pouvoirs publics" (1) convie ses sympathisants à un débat sur le thème "Etre juif en France" qu'elle organise lundi 29 mars en "partenariat" avec l'Agence Juive et en duplex avec Jérusalem (2).

Sans préjuger des arguments qui seront échangés lors du débat annoncé, on s'étonnera d'emblée que le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions Juives de France) estime utile de convoquer "des intervenants israéliens" pour débattre de la situation ... des "juifs de France" confrontés à une recrudescence d'actes antisémites au cours des dernières années, et ceci alors même que ces actes, de l'avis général, tendent à diminuer depuis 2003.

Rappelons-donc à l'internaute francophone peu au fait du maquis des institutions "communautaires" que l'Agence Juive, adhérente au CRIF (3) et co-organisatrice du débat , est de fait l'un des bras armé du gouvernement israélien dans l'organisation de l'émigration de peuplement sur des critères "ethno"-religieux et le "sauvetage des Juifs en détresse" (4).

De l'aveu même de son Premier ministre, le gouvernement israélien considère que "la vague d'antisémitisme qui frappe la France offre une opportunité à l'Etat d'Israël d'intégrer des milliers de Juifs" (5), et sans doute presque autant de valeureux combattants susceptibles d'être aussitôt incorporés dans son armée (6).

C'est pourquoi, et sur l'insistance du président du Consistoire Israélite de France et ancien président du CRIF Jean Kahn, le gouvernement israélien a décidé dès le mois de janvier 2002 d'accorder le "meilleur niveau d'aide possible" aux candidats français à l'émigration en espérant convaincre quelques-uns des "40 % des 600.000 Juifs français cernés par l'hostilité musulmane", à moins que ce ne soit des "30 % (qui) dépendent de l'aide sociale (d'Etat)" du fait d'une économie française "déclinante" (7).

Précisons que ces propos ne sont pas extraits d'un quelconque pastiche contemporain du Protocole des sages de Sion réalisé par de modernes adeptes de la thèse du "complot", mais bien d'un communiqué du gouvernement israélien relayé sur le site de .... l'Agence Juive, qui publie aussi le témoignage touchant d'émigrants satisfaits (ou remboursés ?) comme celui de cette jeune Française qui trouve "qu'il y a de plus en plus d'Arabes (en France, ndlr)" (8).

Reste qu'il est bien difficile de faire croire à un Français "né juif" au regard des critères du droit rabbinique - quel que soit son rapport personnel à cette composante de son "identité", qu'il sera plus en sécurité dans ce nouveau "pays de cocagne" (que ce soit dans la rue ou sous l'uniforme) plutôt que sous les cieux qui l'ont vu naître.

De fait, l'année 2001 ne verra que 1.200 Français Juifs émigrer vers la "terre promise" et après un sursaut en 2002, les chiffres de 2003 ne sont pas à la hauteur de la peur qu'aurait dû susciter "l'Année de Cristal" chère à Alain Finkielkraut. D'autant qu'il faudrait, en toute logique, retrancher de ces statistiques le nombre d'émigrés qui retournent chaque année en France.

A moins d'un événement exceptionnel en gravité, on voit mal en effet comment la situation pourrait se modifier. Mais s'il n'est pas compensé par une forte immigration et/ou un "transfert" massif de populations (9), le différentiel de natalité entre citoyens israéliens juifs et non-juifs - y compris à l'intérieur des frontières de 1967, aboutira inéluctablement à ce que les populations juives deviennent minoritaires, mettant fin de la sorte au "caractère juif" de l'Etat.

Inadmissible tant pour la majorité de la classe politique israélienne que pour les associations de la "diaspora".

On comprend mieux dans ce contexte ce que le CRIF, que l'on a connu plus éclairé sous la présidence d'un Théo Klein, entend par "la réévaluation de la situation des Juifs de France au regard des événements qui ont marqué ces trois dernières années", et le soutien – fut-il en demi-teinte – qu'il apporte aujourd'hui à l'émigration vers un pays qui lui est cher entre tous.

Reste que l'on a bien affaire ici à une instrumentalisation de la peur et du sentiment de solidarité communautaire au service de la politique d'un Etat qui demeure étranger à beaucoup de Français juifs que "l'institution" prétend pourtant représenter.

On doit alors s'interroger sur l'opportunité qu'il y a – en dehors bien sûr des périodes électorales – pour nos élus à continuer de cautionner par leur présence et leurs promesses la "respectabilité" d'une association dont les objectifs sont aujourd'hui devenus pour l'essentiel politiques, qu'il s'agisse d'infléchir la politique étrangère de la France (10) dans un sens plus favorable à l'Etat d'Israël ou de soutenir son gouvernement en toute circonstance.

_____________________________________________________________

1)Site Internet du CRIF, rubrique "Présentation " : www.crif.org/index.php?menu=6&sm2=presgen&PHPSESSID=aaceabe4d55510433857307fe9c3d915
2)Voir le communiqué du CRIF (25/03/2003) : www.crif.org/index02.php?id=2664&type=action&menu=10&sm3=action
3)Site du CRIF, rubrique "Membres" : www.crif.org/index.php?menu=6&sm2=memb
4)Site de la "Jewish Agency for Israel", rubrique "About us" : www.jafi.org.il/about
5)"Israel blasts French anti-Semitism, offers incentives to Jewish emigres", article de l'"Agence diasporique d'information", 15/01/2002 (www.jta.org) reproduit sur le site en anglais de l'Agence Juive : www.jafi.org.il/papers/2002/jan/jtajan15.htm
6)Tableau des obligations militaires des nouveaux immigrants sur le site en anglais de l'Agence Juive ( Information on length of army service Olim ) :
www.jazo.org.il/aliyah/english/article.aspx?id=439
7)"Israel blasts French anti-Semitism, offers incentives to Jewish emigres", "Agence diasporique d'information", 15/01/2002
8)" (...) but there are more and more Arabs", dans "The French Connection", mars 2004 sur le site anglais de l'Agence Juive : www.jafi.org.il/arts/2004/march/1.htm
9)Le terme "transfert" désigne, dans le jargon des partis religieux extrémistes israéliens, le projet de déportation des populations autochtones musulmanes vers la rive orientale du Jourdain.
10)Voir notamment : "Roger Cukierman, Président du CRIF, reçu par Dominique de Villepin" : www.crif.org/index02.php?id=2507&menu=&type=tout

2004-03-27

Express | Brèves | Bientôt ici ? | Portraits | Bons points | Contradictions
Brèves
France-Israël ébranle la solidarité gouvernementale
France-Israël ébranle la solidarité gouvernementale
Les Catalans d'abord !
Les Catalans d'abord !
Exclusion de filles voilées : un membre du CFCM favorable à la grève des cours
Exclusion de filles voilées : un membre du CFCM favorable à la grève des cours
L'Agence juive lance une campagne « Sarcelles d'abord »
L'Agence juive lance une campagne « Sarcelles d'abord »
Mon prénom est Personne
Mon prénom est Personne
La cause bretonne lave-t-elle plus blanc ?
La cause bretonne lave-t-elle plus blanc ?
Loi sur les signes religieux : Fillon espère ne pas tourner en rond avec sa circulaire
Loi sur les signes religieux : Fillon espère ne pas tourner en rond avec sa circulaire
Les paradoxes de la liste Euro-Palestine
Les paradoxes de la liste Euro-Palestine
Avis d'expert
Avis d'expert
Quand la technique a bon dos
Quand la technique a bon dos
Mais qu'est-ce qui fait courir Elie ?
Mais qu'est-ce qui fait courir Elie ?
Sarkozy, l'ami des communautaristes (bis repetita)
Sarkozy, l'ami des communautaristes (bis repetita)
À Haumont, les chrétiens étaient plus égaux que les autres devant le mariage civil
À Haumont, les chrétiens étaient plus égaux que les autres devant le mariage civil
Mecca-cola rattrapera-t-il Coca ?
Mecca-cola rattrapera-t-il Coca ?
A propos de la fameuse « hospitalité corse »
A propos de la fameuse « hospitalité corse »
Aounit écarté en Ile-de-France après des pressions
Aounit écarté en Ile-de-France après des pressions
Peut-on « être juif en France » ? Non, suggère le CRIF.
Peut-on « être juif en France » ? Non, suggère le CRIF.
Enfin une bonne nouvelle !
Enfin une bonne nouvelle !
Le « zèle républicain » des Etudiants Musulmans de France (EMF)
Le « zèle républicain » des Etudiants Musulmans de France (EMF)
Pink TV : discrimination à l'embauche des journalistes ?
Pink TV : discrimination à l'embauche des journalistes ?
Le CRIF promu gendarme du Net ?
Le CRIF promu gendarme du Net ?
Clientélisme et pétitionnaires
Clientélisme et pétitionnaires
« Culture bretonne » ?
« Culture bretonne » ?
L'intégration par le contre-exemple
L'intégration par le contre-exemple
Il existe !
Emgann menace
Emgann menace
Jean-Paul II s'y colle aussi
Jean-Paul II s'y colle aussi
Une liste communautariste aux régionales en Île-de-France
Une liste communautariste aux régionales en Île-de-France
Finkielkraut : sortie de route
Finkielkraut : sortie de route
L'enseignement de l'Histoire : un métier à risques !
L'enseignement de l'Histoire : un métier à risques !
Discriminations : l'idée brillante de Stasi
Discriminations : l'idée brillante de Stasi
La mémoire s'arrête-t-elle aux portes du régionalisme ?
La mémoire s'arrête-t-elle aux portes du régionalisme ?
De moins en moins mais de plus en plus
De moins en moins mais de plus en plus
Le dîner est obligatoire
Le dîner est obligatoire
Après le « préfet musulman », les Noirs attendent leur tour
Après le « préfet musulman », les Noirs attendent leur tour
Farce de loi
Farce de loi
Une nomination et des questions (vol. 2)
Une nomination et des questions (vol. 2)
Régionales en Ile-de-France : les popotes communautaires de Jean-François Copé
Régionales en Ile-de-France : les popotes communautaires de Jean-François Copé
Amalgame
Amalgame
Ni putes ni soumises...mais chipies !
Ni putes ni soumises...mais chipies !
Le cheikh en blanc de Sarkozy
Le cheikh en blanc de Sarkozy
L'impunité de la Ligue de Défense Juive
L'impunité de la Ligue de Défense Juive
L'individu et la société : le cas des femmes voilées qui manifestent
L'individu et la société : le cas des femmes voilées qui manifestent
Une tribune exemplaire
Une tribune exemplaire
Jours fériés religieux : l'innovation réactionnaire du rapport Stasi
Jours fériés religieux : l'innovation réactionnaire du rapport Stasi
France 2, ou l'internalisation du communautarisme
France 2, ou l'internalisation du communautarisme
Une nomination et des questions
Une nomination et des questions
Eric Raoult, pompier pyromane
Eric Raoult, pompier pyromane
Féministes et censeurs
Féministes et censeurs
Encore un amnésique!
Encore un amnésique!
Nous écrire : contact@communautarisme.net - communautarisme.net - depuis juillet 2003 - © Observatoire du communautarisme