Observatoire indépendant d'information et de réflexion sur le communautarisme - communautarisme.net
  Recherche  
  
SiteGoogle
  Recherche avancée  
Menu  
 Accueil 
 
Rubriques 
 Courrier des lecteurs 
 La communauté rêvée par Act-Up 
 Entretien avec Hakim El Ghissassi : quel premier bilan pour le CFCM ? 
 Un article de Tony Andréani : Ce qui menace vraiment la République 
 Racisme : analyse du rapport 2003 de la CNCDH 
 L'Islam entre mythe et religion 
 Le PS, territoire occupé 
 La discrimination positive, une aberration 
 À propos de la rhétorique communautariste 
 Les 60 derniers articles en PDF (09/07) 

La discrimination positive, une aberration
Tribune de François Devoucoux du Buysson, essayiste, membre fondateur de l'Observatoire du communautarisme, parue dans Libération, 8 janvier 2004*
Face aux inégalités économiques, appliquer strictement la loi est préférable à l'instauration de quotas.
Une publicité de Benetton (droits réservés)
Inutile de se voiler la face... la France ne coupera plus longtemps à la discrimination positive ! Les appels répétés de Nicolas Sarkozy en faveur de la discrimination positive trouvent en effet des échos de plus en plus nombreux dans les médias malgré les réserves politiques qu'elles ont suscitées. En outre, il est bon de rappeler que la discrimination positive a été gravée dans le marbre de la Constitution, dans une belle unanimité parlementaire, à travers le vote du principe de la parité hommes-femmes dans le cadre électoral. C'est d'ailleurs ce qui pousse le ministre de l'Intérieur à revenir à la charge : «Quand on crée des quotas pour les personnes handicapées, quand on légifère pour que 50 % de femmes se trouvent sur les listes aux élections, quand on crée des zones franches ou des zones d'éducation prioritaire, qu'est-ce que c'est, si ce n'est de la discrimination positive ?»

C'est parfaitement vrai... Mais, devant de mauvaises mesures, doit-on appeler à leur généralisation ou s'engager pour que l'on revienne sur leur principe funeste ? On peut s'émouvoir de cette conception du droit qui veut que l'on n'agisse en faveur d'individus ou de groupes sociaux qu'à partir du moment où on les considère comme des victimes. Les handicapés ? Victimes ! Les femmes ? Victimes ! Les Beurs ? Victimes ! Leur a-t-on seulement demandé leur avis ?

On peut aussi objecter que ces mesures ne sont pas nécessairement mises en application dès lors qu'elles ont force de loi. Tout le monde sait que la majeure partie des entreprises ne se conforment pas à l'obligation légale d'embaucher 6 % de handicapés. De même, lors des dernières législatives, les grands partis de gouvernement, y compris le PS, qui a pourtant fait voter la parité, n'ont pas respecté l'obligation de présenter 50 % de candidates et ont préféré s'exposer à des pénalités financières alors que, pour des raisons liées au financement électoral, même le MNR de Bruno Mégret s'y est conformé...

Admettons que le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin suive l'avis de Nicolas Sarkozy et adopte des mesures de discriminations positives en faveur des jeunes français d'origine africaine qui, en effet, souffrent d'inégalités criantes sur le marché du travail ou dans la quête d'un logement. Comment soupèsera-t-on le poids de leur «handicap» ? Samia, qui a le visage blanc comme sa mère mais porte le patronyme algérien que lui a donné son père, sera-t-elle considérée comme ayant le même désavantage que Malik, qui est basané comme ses deux parents ? Pierre, qui a les cheveux crépus comme sa mère marocaine, mais qui porte le nom bien français de son père originaire du Cher, aura-t-il le même traitement qu'Omar, dont les deux parents sont nés au Sénégal ? Pourtant, l'un des deux ne porte pas son «handicap» sur son CV et risque de souffrir de sa différence ethnique uniquement en arrivant au stade de l'entretien. Un jeune d'origine cambodgienne sera-t-il logé à la même enseigne qu'un autre dont les parents sont algériens ? Devra-t-on faire établir des cartes d'identité ethniques précisant le pourcentage de sang «indigène» de chaque individu ? Ces mesures de rétribution des «victimes» encouragées à réclamer leur dû dans une société française que Bernard Kouchner décrit comme «raciste» ne seront-elles pas un frein puissant à la mixité des mariages et des couples, qui, dans la réalité, apporte un sérieux démenti à tous ceux qui ne croient pas à l'assimilation d'immigrés d'origine africaine ?

Et ces fameux quotas, pourquoi ne les appliquerait-on pas dans tous les cas ? Après tout, dans les usines françaises aujourd'hui, les ouvriers arabes représentent sur les chaînes de montage une proportion bien supérieure à la part des Français d'origine maghrébine dans la société. Pourquoi ne pas leur substituer des chômeurs blancs comme le propose avec constance un parti politique d'extrême droite depuis plus de vingt ans ?

Les inégalités existent. Nul ne le nie sérieusement. Mais elles sont avant tout économiques. Elles touchent en priorité les couches sociales les plus fragilisées par l'insécurité sociale et les distorsions d'acquisition du savoir et de la culture, qui, c'est un fait, frappent en priorité les étrangers et leurs enfants. Et redonner à l'école son rôle dans la réduction de ces injustices criantes, obliger les entreprises à appliquer la loi dans le strict respect de l'égalité des chances, demandent à la fois des moyens considérables, une volonté de fer et un courage politique hors du commun. C'est peut-être pour ça qu'on leur préfère les quotas...

---------------------------------------------
"Voir la tribune sur le site de Libération"

2004-01-06

Articles | Ouvrages | Entretiens | Tribunes | Références
Articles
Pas de mariage mais un enterrement
Pas de mariage mais un enterrement
L'affiche noire
L'affiche noire
La faillite de la République des victimes
La faillite de la République des victimes
Incident voyageur sur le RER D
Incident voyageur sur le RER D
SOS hétérophobie
SOS hétérophobie
Les procureurs de l'arc-en-ciel
Les procureurs de l'arc-en-ciel
Homophobie : un projet de loi liberticide écrit sous la dictée...
Homophobie : un projet de loi liberticide écrit sous la dictée...
Après l'impôt révolutionnaire, l'impôt communautaire !
Après l'impôt révolutionnaire, l'impôt communautaire !
Du mariage homosexuel en France (2/2)
Du mariage homosexuel en France (2/2)
Du mariage homosexuel en France (1/2)
Du mariage homosexuel en France (1/2)
Mariage homosexuel et amnésie socialiste
Mariage homosexuel et amnésie socialiste
A défaut du mariage gay, le gouvernement bénit le PACS
A défaut du mariage gay, le gouvernement bénit le PACS
Les fonds islamiques à l'assaut de la bourse
Les fonds islamiques à l'assaut de la bourse
De quelques modernes croisades en faveur des « libertés religieuses ».
De quelques modernes croisades en faveur des « libertés religieuses ».
Visibilité homosexuelle : le piège de la télé-réalité
Visibilité homosexuelle : le piège de la télé-réalité
Le mariage gay : un débat surréaliste
Le mariage gay : un débat surréaliste
Le PS, territoire occupé
Le PS, territoire occupé
Les passions autour de La Passion
Les passions autour de La Passion
Un collectif musulman contre l'«islamophobie»
Un collectif musulman contre l'«islamophobie»
Saga Africagora (TM)
Saga Africagora (TM)
Le mariage homo, vite !
Le mariage homo, vite !
Homophobie : l'entêtement de Têtu
Homophobie : l'entêtement de Têtu
Le vote berbère en Île-de-France
Le vote berbère en Île-de-France
On a tout essayé ... mais a-t-on gardé le meilleur ?
On a tout essayé ... mais a-t-on gardé le meilleur ?
Jurisprudence communautaire
Jurisprudence communautaire
Mais que fait l'Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) ?
Mais que fait l'Union des Etudiants Juifs de France (UEJF) ?
On doit pouvoir rire de tout
On doit pouvoir rire de tout
Un fait divers exemplaire
Un fait divers exemplaire
Discrimination positive : la mauvaise foi des patrons
Discrimination positive : la mauvaise foi des patrons
Tourner sept fois sa langue dans sa bouche...
Tourner sept fois sa langue dans sa bouche...
Délicieuse contradiction
Délicieuse contradiction
Follement Gay ou l'homophilie homophobe
Follement Gay ou l'homophilie homophobe
La discrimination positive, une aberration
La discrimination positive, une aberration
Laïcité : les mots du Président et les choses du Gouvernement
Laïcité : les mots du Président et les choses du Gouvernement
Lobbying pour une Europe chrétienne
Lobbying pour une Europe chrétienne
Loi contre l'homophobie : la nouvelle offensive des khmers roses
Loi contre l'homophobie : la nouvelle offensive des khmers roses
Le communautarisme et la lutte des classes
Le communautarisme et la lutte des classes
Sarkozy, l'ami des communautaristes
Sarkozy, l'ami des communautaristes
Comment on a fait de Tariq Ramadan une star...
Comment on a fait de Tariq Ramadan une star...
Les dangers de l'abus de langage
Les dangers de l'abus de langage
Le naufrage à quai du marché gay
Le naufrage à quai du marché gay
Initiatives politiques communautaires mais pas communautaristes ?
Initiatives politiques communautaires mais pas communautaristes ?
Pourquoi les Etudiants Musulmans de France (EMF) ont réussi à se développer
Pourquoi les Etudiants Musulmans de France (EMF) ont réussi à se développer
Laïcité et communautarisme, le malentendu
Laïcité et communautarisme, le malentendu
L'affaire Boniface : un procès stalinien
L'affaire Boniface : un procès stalinien
La nouvelle servitude des homosexuels
La nouvelle servitude des homosexuels
Communautarisme et marketing : une histoire d'amour
Communautarisme et marketing : une histoire d'amour
L’Opus Dei : les soldats du communautarisme chrétien
L’Opus Dei : les soldats du communautarisme chrétien
L'école formate au communautarisme
L'école formate au communautarisme
Bientôt, une loi anti-homophobie ?
Bientôt, une loi anti-homophobie ?
Nous écrire : contact@communautarisme.net - communautarisme.net - depuis juillet 2003 - © Observatoire du communautarisme