Observatoire indépendant d'information et de réflexion sur le communautarisme - communautarisme.net
  Recherche  
  
SiteGoogle
  Recherche avancée  
Menu  
 Accueil 
 
Rubriques 
 Courrier des lecteurs 
 La communauté rêvée par Act-Up 
 Entretien avec Hakim El Ghissassi : quel premier bilan pour le CFCM ? 
 Un article de Tony Andréani : Ce qui menace vraiment la République 
 Racisme : analyse du rapport 2003 de la CNCDH 
 L'Islam entre mythe et religion 
 Le PS, territoire occupé 
 La discrimination positive, une aberration 
 À propos de la rhétorique communautariste 
 Les 60 derniers articles en PDF (09/07) 
GLOSSAIRE

C-D-E-I-L-M-T-
C
Communautaire :
adj qui a rapport avec le communauté (source : Le Petit Robert)

Communautarisme :
n.m. de communauté 1. Mode d'auto-organisation d'un groupe social, fondé sur une «parenté ethnique» plus ou moins fictive (mais objet de croyance), dans une perspective ethnocentrique plus ou moins idéologisée, sur le modèle «nous versus les autres» («nous» : les meilleurs des humains, les plus humains d'entre les humains). «Communautarisme» devient synonyme de «tribalisme». 2. Vision essentialiste des groupes humains, chacun étant doté d'une identité essentielle dont on suppose qu'elle est partagée par tous ses membres ou représentants. L'individu est réduit à n'être qu'un représentant plus ou moins typique de ce qu'on imagine être le groupe dans sa nature abstraite ou son essence. L'imaginaire «communautariste» partage cette vision essentialiste avec la pensée raciste ou l'idéologie nationaliste. 3. Politique en faveur des identités de groupe, culturelles ou ethniques, fondée sur la reconnaissance de la valeur intrinsèque et du caractère irréductiblement multiple de ces identités au sein d'une même société, toutes étant supposées également dignes de respect, donc jugées libres de s'affirmer dans l'espace social (mais non pas, à strictement parler, dans l'espace public, qui suppose l'existence d'un champ d'interactions transcendant les «communautés»). Telle est la vision angélique du «multiculturalisme», celle qu'en donnent ses partisans déclarés. 4. Mais le «communautarisme» peut aussi désigner l'usage politique d'un mythe identitaire fondé sur l'absolutisation d'une identité collective. Ou encore caractériser une politique fondée sur le «droit à la différence» suivi dans toutes ses implications et radicalisé en obligation, pour chaque individu, de maintenir avant tout «sa différence», c'est-à-dire l'appartenance de groupe qu'il privilégie (disons, une «culture» d'origine, religieuse le plus souvent, naturalisée). En ce sens, le «communautarisme» apparaît comme une forme de néo-racisme cuturel et différentialiste. (Source : Pierre-André Taguieff) NB : le mot ne figure pas dans le dictionnaire

Communauté :
n.f. de commun 1. Groupe social dont les membres vivent ensemble, ou ont des biens, des intérêts communs. = collectivité, corps, société 2. Groupe de religieux qui vivent ensemble et observent des règles ascétiques et mystiques = congrégation, ordre. (source : Le Petit Robert)

D
Différence :
n. f. XIIe siècle, deferance. Emprunté du latin differentia, « différence, différence spécifique, caractère distinctif », forgé par Cicéron. 1. Ce qui fait qu'une ou plusieurs choses, un ou plusieurs êtres ne sont ni semblables, ni égaux ; ce qui permet de les distinguer. Il y a entre ces deux objets une différence notable, sensible, imperceptible. Une différence essentielle, considérable. Une légère différence. Il y a une grande différence entre l'un et l'autre, de l'un à l'autre. Différence de forme, de qualité, de nature. Différence de sexe. Différence d'âge, de caractère. Différence de rang, de situation. La différence d'opinions qui nous sépare. Voilà quelle est la différence de vous à moi. LOGIQUE. Différence spécifique, caractère particulier qui distingue une espèce de toute autre espèce du même genre. Définir un animal par son genre prochain et par sa différence spécifique. Expr. Sentir la différence, être pleinement conscient de ce qui peut distinguer ou même opposer deux choses, deux êtres. Ce mot a deux acceptions ; sentez-vous la différence ? Cela fait une différence, une grande différence, cela change beaucoup. Cela ne fait pas de différence, cela ne change rien. Loc. prép. À la différence de, au rebours de, contrairement à. Cet homme, à la différence de son père, a connu une vie difficile. Loc. conj. À cette différence près que, employé pour mettre en relief le caractère qui distingue ou oppose, dans une comparaison, deux choses, deux êtres. Ils sont tous deux travailleurs, à cette différence près que le cadet est plus rapide. 2. Écart qui sépare deux grandeurs, deux quantités. Une différence de température de dix degrés entre le matin et le soir. La différence de poids entre ces deux lettres est peu sensible. ÉLECTR. Différence de potentiel (abréviation : d.d.p.), valeur de la tension électrique entre deux points d'un champ électrique. - MATH. Résultat d'une soustraction. La différence entre six et quatre, de six à quatre, est deux. - BOURSE. Écart entre le cours d'une valeur au moment de la négociation d'un marché à terme et son cours au moment de l'exécution du marché. (source : Dictionnaire de l'Académie Française - 9ème édition - 1994)

Discrimination :
n. f. XIXe siècle. Emprunté, avec une influence probable de l'anglais discrimination, du latin discriminatio, terme de grammaire et de rhétorique, « séparation ». 1. Action de distinguer, de séparer deux ou plusieurs éléments d'après les caractères distinctifs. La discrimination entre le vrai et le faux. La discrimination du vrai et du faux, du vrai d'avec le faux. Opérer par discrimination. 2. Action de distinguer une personne, une catégorie de personnes ou un groupe humain en vue d'un traitement différent d'après des critères variables. La loi s'applique à tous sans discrimination. Discrimination sociale. Discrimination raciale. 3. ÉCON. Discrimination des prix, pratique consistant à vendre le même produit à des prix différents. La discrimination des prix est dite personnelle, lorsque les prix sont fixés en fonction du revenu de la clientèle. (source : Dictionnaire de l'Académie Française - 9ème édition - 1994)

E
Ethnie :
n.f. du grec ethnos = « peuple, nation » Ensemble d’individus que rapprochent un certain nombre de caractères de civilisation, notamment la communauté de langue et de culture (alors que la race dépend de caractère anatomiques). (source : Le Petit Robert)

I
Identitaire :
adj qui est relatif à l’identité (source : Le Petit Robert)

Identité :
n.f. bas lat. identitas, de idem= « le même ». 1. Caractère de deux objets de pensée identiques = similitude, communauté 2. Caractère de ce qui est un = unité 3. Psychologie – caractère de ce qui demeure identique à soi-même – identité culturelle – ensemble de traits culturels propres à un groupe ethnique (langue, religion, art…) qui lui confère son individualité ; sentiment d’appartenance d’un individu à ce groupe. (Source : Le Petit Robert)

L
Laïcité :
n.f. de laïc 1. Caractère laïc 2.Principe de séparation de la société civile et de la société religieuse, l'Etat n'exerçant aucun pouvoir religieux et les Eglises aucun pouvoir politique. (Source : Le Petit Robert)

M
Minorité :
n.f. lat médiév. minoritas = moindre 1. Etat d’une personne qui n’a pas encore atteint l’âge ou elle sera légalement considérée comme pleinement capable et responsable de ses actes. 2. groupement qui est inférieur en nombre dans un vote, une réunion de votant = frange. Par extension, groupe peu nombreux dont les idées, les intérêts se distinguent dans un parti, un peuple. 3. la, une minorité : le plus petit nombre, très petit nombre dans une collectivité ou une collection d’objet. (Source : Le Petit Robert)

T
Tribalisme :
n.m. de tribal Organisation sociale par tribus (Source : Le Petit Robert)


 Abonnement à
 la lettre
 d'information

   Indiquez votre courriel ci-dessus.
 Le guide du web communautaire 
 La faillite de la République des victimes 
 Multiculturalisme et communautarisme devant les principes républicains, par Pierre-André Taguieff 
 Pour une analyse critique de la discrimination positive 
 Tous les rapports sur la laïcité, le racisme et les discriminations en format PDF 
 « Affaire Boniface »: deux articles exclusifs de la revue Commentaire 
 Bourse et fonds islamiques 
 Les Khmers roses, essai sur l'idéologie homosexuelle 
 Loi "anti-homophobie" : une tribune exclusive de l'écrivain Philippe Muray 
 Les paradoxes d'Euro-Palestine 
 Enquête sur l'Opus Dei 
 Lobbying pour une Europe chrétienne 
 Africagora, un lobby noir ? 
 Sites web à visiter : 
 Site référencé sur Google Actualités 
Nous écrire : contact@communautarisme.net - communautarisme.net - depuis juillet 2003 - © Observatoire du communautarisme